LES NOUVEAUTES DU SITE PORTENT LE SIGLE : NEW

  LA LUMIERE SUR NOS PAROISSES !

 

EDITO  

Chers paroissiens,

   J’ai été très heureux d’être parmi vous cette journée de dimanche 24 septembre pendant laquelle notre évêque, Monseigneur Christophe Dufour m’a demandé de prendre en charge les paroisses de Châteaurenard, Eyragues, Noves et les Paluds de Noves. 4 clés des églises m’ont été confiées , mais le plus grand trésor , ce sont tous vos visages qui reflètent la générosité d’une unité pastorale qui accueille son Pasteur. Je voudrais vous remercier chacun pour l’accueil que vous m’avez réservé ; plus de 70 personnes des paroisses de Lambesc, Rognes et Saint Cannat étaient présents pour cette fête et ont été heureux de vous transmettre la joie qu’ils ont eu à vivre 16 ans avec moi . Merci de la présence que vous avez eue auprès d’eux. Accompagné de nos diacres Émile et Gérard, de Père Manuel, je suis sûr d’apprendre vite à vous connaître et être le Pasteur que le Seigneur veut pour vous.

En communion de prière avec chacun et avec toute mon affection.

Père Jean - Luc

 

 

 

-o-o-o-

 

EXHORTATION  APOSTOLIQUE  POST-SYNODALE

AMORIS  LÆTITIA DU  SAINT-PÈRE FRANÇOIS

Lisez l'exhortation apostolique en cliquant cidessous:

Papa francesco esortazione ap 20160319 amoris laetitia fr

 

-o-o-o-

 

ECOUTEZ  L'HYMNE DE L'ANNEE DE LA MISERICORDE

 Cliquez >>>      www.youtube.com/watch?v=TIZkxrqwcqQ
 
 
 

 -o-o-o-

 

 Resurection de jesus

Comme ils sont beaux sur le mont Calvaire les pieds de Celui qui annonce la Bonne Nouvelle du Salut. Ton amour, Jésus, a rempli l’univers. Tes mains blessées sont notre refuge dans l’angoisse. Elles nous accueillent chaque fois que l’abîme du péché nous menace, et nous trouvons dans tes plaies la guérison et le pardon - Pape François

 

  

  Jesus

 

GLOIRE A DIEU !

PAR LA PUISSANCE DE TON ESPRIT SAUVE TON PEUPLE SEIGNEUR !

GLOIRE A TOI JESUS !

-o-o-o- 

 

 

 

"Un chrétien qui n’évangélise pas est un chrétien retraité qui ne fait plus ce qu’il doit faire dans sa vie."

"La tâche d’être évangélisateur, c’est une tâche pour tous les chrétiens.

Pour accomplir cette tâche, les chrétiens ont les sacrements de l’initiation chrétienne et les dons du St Esprit. Pas un doctorat de théologie ! As-tu reçu le baptême ? Oui. As-tu reçu la confirmation ? Oui. Alors, si tu prends conscience de ton baptême et de la confirmation, tu peux et dois être évangélisateur. Si tu ne fais pas ton devoir d’être évangélisateur, tu n’es pas chrétien. Tu es chrétien parce que ton nom est écrit dans le livre, mais tu n’es pas chrétien selon l’enseignement de l’Eglise et de Jésus Christ. "

(Don Pigi Perini)

-o-o-o-

 

LETTRE ENCYCLIQUE
LAUDATO SI’
DU SAINT-PÈRE
FRANÇOIS

est sur le site    cliquez ici   VATICAN

 -o-o-o-

 

 

 

-o-o-o-

Pentecôte : accueillir l'Esprit Saint. 

Demandons de recevoir l’Esprit Saint avec confiance puisque le Père donne toujours son Esprit lorsque nous le lui demandons.

 
 
 
 
-o-o-o-
 
 

 

 

Dans un monde où l'on maudit, la famille, école de bénédiction

Pour que naisse la fraternité, message du pape François  

  Rome,       (Zenit.org   Anita Bourdin   

Dans un monde où l'on "maudit", la famille devient une "école" où l'on apprend la "bénédiction", explique le pape François dans son Message pour la Journée mondiale des communications sociales 2015 publié ce 23 janvier. C'est ainsi que peut naître, même en contexte de haine et de violence, la "fraternité". Ainsi, la famille "apprend à communiquer", insiste le pape. 

Il part d'une une vision concrète et positive de la famille, qui concerne l'avenir de l'humanité: "La famille continue d'être une grande ressource, et pas seulement un problème ou une institution en crise."Son message a pour thème: « Communiquer la famille: environnement privilégié de la réunion de la gratuité de l'amour ». On perçoit son actualité dans un contexte d'insécurité mondialisée.

Construire l'avenir

"Dans un monde où si souvent on maudit, on parle mal, on sème la zizanie, où le bavardage pollue notre environnement humain, la famille peut être une école de la communication comme bénédiction", affirme le pape François.

"Et ceci, ajoute le pape, même là où semble prévaloir de manière inévitable la haine et la violence, lorsque les familles sont séparées par des murs de pierre ou par des murs non moins impénétrables de préjugés et de ressentiments, quand il y aurait de bonnes raisons de dire "ça suffit maintenant" ; en fait, bénir au lieu de maudire, visiter au lieu de rejeter, accueillir au lieu de combattre est le seul moyen de briser la spirale du mal, pour témoigner que le bien est toujours possible et pour éduquer les enfants à la fraternité."

Et comme icône de cette première communication, le pape a choisi l'image de la Visitation de Marie à sa cousine Elisabeth: une communication corporelle entre l'enfant et sa mère, entre les deux enfants, entre les deux mamans enceintes.

Voilà la beauté de la famille "communicante", souligne le pape qui insiste sur le fait que la défense de la famille ne concerne pas le passé, mais l'avenir de l'humanité: "La famille la plus belle, protagoniste et non pas problématique, est celle qui sait communiquer, en partant du témoignage, de la beauté et de la richesse de la relation entre homme et femme, et entre parents et enfants. Nous ne luttons pas pour défendre le passé, mais nous travaillons avec patience et confiance, dans tous les milieux que nous habitons au quotidien, pour construire l'avenir."

Une grande ressource

Il identifie le défi actuel de la communication: "Le défi qui se présente à nous aujourd’hui est donc de réapprendre à dire, pas simplement à produire et à consommer l'information. C’est dans cette direction que nous poussent les puissants et précieux moyens de la communication contemporaine. L'information est importante, mais elle n’est pas suffisante, parce que trop souvent elle simplifie, oppose les différences et les diverses visions incitant à prendre parti pour l'une ou l'autre, au lieu d'encourager une vision d’ensemble."

La famille "apprend à communiquer", insiste le pape, qui décrit ainsi cette école de la communication: "Ainsi, la famille, en fin de compte n'est pas un objet sur lequel on communique des opinions, ou un terrain où l’on se livre à des batailles idéologiques, mais un milieu où l’on apprend à communiquer dans la proximité, et elle est un sujet qui communique, une "communauté communicante". Une communauté qui sait accompagner, célébrer et faire fructifier. En ce sens, il est possible de rétablir un regard capable de reconnaître que la famille continue d'être une grande ressource, et pas seulement un problème ou une institution en crise."

Une réalité concrète à vivre

Pour ce qui est de l'image de la famille reflétée par les media, il ajoute cette observation: "Les médias ont tendance à présenter parfois la famille comme s'il s'agissait d'un modèle abstrait à accepter ou à rejeter, à défendre ou à attaquer, et non une réalité concrète à vivre ; ou comme s’il s’agissait d’une idéologie de l’un contre l’autre, plutôt que le lieu où tous nous apprenons ce que signifie communiquer dans l’amour reçu et donné. Dire signifie bien comprendre que nos vies sont tissées dans une seule trame unitaire, que les voix sont multiples et que chacune est irremplaçable."

Le message du pape a été présenté le 23 janvier 2015 au Vatican par Mgr Claudio Maria Celli, président du Conseil pontifical pour les communications sociales, par Mme Chiara Giaccardi, de la Faculté des Lettres de l'Université catholique du Sacré-Cœur de Milan, et par le professeur Magatti, de la Faculté des sciences politiques et sociales de la même université.

 

-o-o-o-

« Photofores »… 

Père Pierre AGUILA de la Fraternité Missionnaire Jean-Paul II  

Alors que je vivais au Liban en pleine guerre au début des années 80, un jour j’eus la surprise de me retrouver nez à nez avec Fr. Roger de Taizé qui sortait d’une église.   

Je n’oublierai jamais la lumière mêlée de joie qui se dégageait de son visage : je n’ai jamais plus revécu une telle expérience depuis. C’était une véritable actualisation du verset d’Isaïe : « Resplendis ! Elle est venue, ta lumière, et la gloire du Seigneur s'est levée sur toi. » (Is 60,1)   

Dans les premiers siècles, on appelait le baptême « illumination », car la Lumière du Christ chasse les ténèbres dans le cœur et la vie de ceux qui l’accueillent, mais aussi parce que les baptisés peuvent propager cette joyeuse lumière par leur témoignage quotidien.  

Je te souhaite de porter cette Lumière qu’est Jésus lui-même à tous ceux qui tu rencontreras au long de cette nouvelle année. Et qui sait, ton visage aussi se mettra à resplendir ! 

 

 -o-o-o-

  

127. Maintenant que l’Église veut vivre un profond renouveau missionnaire, il y a une forme de prédication qui nous revient à tous comme tâche quotidienne. Il s’agit de porter l’Évangile aux personnes avec lesquelles chacun a à faire, tant les plus proches que celles qui sont inconnues. C’est la prédication informelle que l’on peut réaliser dans une conversation, et c’est aussi celle que fait un missionnaire quand il visite une maison. Être disciple c’est avoir la disposition permanente de porter l’amour de Jésus aux autres, et cela se fait spontanément en tout lieu : dans la rue, sur la place, au travail, en chemin.     

          (extrait de EVANGELII GAUDIUM de notre Pape François 24/11/2013)  

 

 

FRERES ET SOEURS,

CONSULTEZ D'URGENCE L'EXHORTATION APOSTOLIQUE DE NOTRE PAPE :

 "EVANGELII GAUDIUM"  UN TEXTE CAPITAL POUR NOTRE EGLISE ! 

pour accéder au texte intégral cliquez >>> VATICAN 

  -o-o-o-

 

  

 

 jesus.jpg Voici ce que nous dit Jésus :

" Le premier, [commandement] c’est : écoute Israël ! Le Seigneur notre Dieu est l’Unique Seigneur ; et tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de tout ton esprit et de toute ta force !  Voici le second : tu aimeras ton prochain comme toi-même, il n’y a pas de commandement plus grand que ceux-là "  (Mc 12, 29-31).                                     

Jésus allait par les routes et annonçait la Bonne Nouvelle : 

“Les temps sont accomplis et le royaume de Dieu est tout proche : repentez-vous et croyez à la bonne nouvelle” (Mc 1,15)

 ARCABAS ND La Salette

EXPLIQUE-MOI POURQUOI TU CROIS! 

 Jésus faisait des miracles pour attirer les foules et ensuite il enseignait. Aujourd’hui encore Jésus continue d’opérer des miracles, et nous en voyons quelques uns au travers des témoignages  présentés ici :    cliquez sur :  http://www.labonnenouvelle.fr/-La-bonne-nouvelle-TV-.html

 

 -o-o-o-

Vous vous posez des questions sur Dieu, sur la foi, sur l’Eglise, … ?

 Vous voudriez en parler

en toute discrétion, sans engagement,  lors d’une seule rencontre  ou plus ?

 Et si vous êtes loin de l’Eglise, 

alors prenez rendez-vous avec un laïc, un diacre ou un prêtre
en téléphonant au  06 99 48 56 59.   A bientôt.

 

-o-o-o- 

Vous pouvez aussi nous contacter directement     en cliquant >>>   Contact.

 

 

Résultat d’images pour christ roi 2017