Jésus n’a pas dit « Soyez des disciples », mais « Faites des disciples ! » Cette conviction a tenu lieu de fil rouge au rassemblement vécu le 8 octobre dernier à Pélissanne par quelques 350 personnes représentant les communautés paroissiales de notre diocèse. Une rencontre pour répondre à cette question : pourquoi et comment devenir « disciples-missionnaires » ?

Disciples missionnaires

Les participants à ce temps gratuit de prière, de communion fraternelle et de formation ont partagé une conviction puissante : toute communauté chrétienne en bonne santé a vocation à la croissance. C’est sur cette vision fondamentale pour l’Eglise que repose l’appel du pape François à une « conversion pastorale et missionnaire » : d’une part constamment laisser Dieu faire son œuvre en nous et à travers nous, d’autre part s’engager à témoigner de la rencontre personnelle avec Jésus. Comme l’a rappelé Mgr Christophe Dufour, il s’agit d’un processus, c’est-à-dire d’une transformation inscrite dans le temps qui concerne à la fois chaque chrétien et chaque communauté.

Les deux grands témoins de la journée, l’un curé de Senlis, l’autre engagée au sein d’Alpha France, ont présenté le premier secret de la conversion pastorale : le cocktail des « 5 vitamines »… Pour croître, tout chrétien et toute communauté ont besoin de 5 éléments complémentaires : la prière, la communion fraternelle, la formation, le service, et l’annonce de la foi. Vivre ces 5 essentiels dans un équilibre à trouver soutient une dynamique de conversion et de croissance. Les premières communautés (cf. les Actes des Apôtres 2, 42-47) ne fonctionnaient-elles pas ainsi ?

En conclusion du rassemblement, une démarche concrète a été proposée aux « aspirants » disciples-missionnaires du diocèse : mettre sur pied des petites fraternités paroissiales. Pour soutenir cette démarche, un guide diocésain leur a été donné : « Des Actes des Apôtres au Pape François, quelles perspectives pour nos communautés ? ». Ces petits groupes seront un lieu pour vivre la charité fraternelle dans nos paroisses qui, rappelons-le, sont appelées à être des « communautés de communautés ».

Rendez-vous le samedi 18 mars 2017 pour la suite de la démarche diocésaine La Joie de l’Evangile

Merci de votre soutien à tous par la prière