AIDER L'EGLISE

Aidons l’Eglise: dons en ligne

 

L’argent ne tombe pas du ciel !

Nous pouvons aider l’Eglise :

Traitement et formation des prêtres et des séminaristes, salaires des laïcs, formation des bénévoles, entretien des bâtiments, frais d’administration… représentent de lourdes charges.

L’Eglise ne peut pas vivre et annoncer la Bonne Nouvelle sans vous. Grâce à votre don, notre Eglise peut continuer à annoncer, témoigner, accueillir,…

 

La seule ressource financière de l’Eglise, c’est votre générosité.

Pensez à MENSUALISER VOS DONS, l'Eglise vit chaque jour, chaque mois comme vous elle a besoin de ressources tout au long de l'année !

 

FAIRE UN DON ou DENIER >>>>>>  http://www.catho-aixarles.fr/2016/03/le-diocese-lance-sa-campagne-annuelle-de-collecte-du-denier

 

 

 

Quelques Témoignages :

Témoignage d’un prêtre»

Thierry GallayCuré de Puyricard-Venelles

« C’est toujours avec passion que je me suis engagé dans la campagne du Denier de l’Eglise. Passion me diriez-vous pour l’argent ? Non. Mais pour la « Vérité ». Tant de fois je rencontre une ignorance monumentale chez les personnes et chez nos bons fidèles en ce qui concerne la marche matérielle de notre église diocésaine, que résolument je ne cesse d’expliquer, de témoigner comment et où vont les dons pour le Denier ! Je crois à une « humanisation » des rapports pour aborder simplement cette question. Toutes les rencontres sont bonnes : préparation aux baptêmes, aux mariages, régulièrement dans nos rencontres dominicales, j’aborde cette question et explique, explique… Il faut décomplexer les gens et nous décomplexer en même temps ! Peu à peu « l’argent » prend un visage et une voix et pas simplement un papier ou un écran d’ordinateur ! Je ne suis pas seul pour ce travail qui reste modeste, des paroissiens prennent le relais pour expliquer et informer, se tenant à disposition pour renseigner toute personne désireuse de s’informer. Oui, c’est un travail sur toute l’année, pas simplement une fois l’an lors du lancement de la Campagne du Denier, c’est cela sans doute qui me passionne, c’est dans la durée, dans toute notre vie de prêtre. Bonne campagne 2010. »

Témoignage de donateurs»

 

Marie Louise Eeckhout

Paroisse de Fuveau

« J’aide l’Eglise en donnant au Denier, c’est ma manière de participer à la vie et au service de l’Eglise et de rendre en quelque sorte tout ce qu’elle m’apporte. »

Laure Tatania-Boucekine Paroisse St François d’Assise

« Nous donnons au denier de l’Eglise car nous savons l’importance que peut avoir le soutien des fidèles pour leur paroisse. Nous ne donnons malheureusement pas beaucoup, en fonction de nos ressources. Mais nous nous disons que les petits ruisseaux font les grandes rivières et que si tous le catholiques donnent, cela permettra aux prêtres d’être soutenus dans leur mission. J’ai été heureuse de réaliser mon rêve de petite fille : me marier à l’Eglise. Je sais que c’est également le rêve de ma fille et je souhaite qu’elle ait la chance de le réaliser. C’est pourquoi nous répondons présent le plus souvent possible aux appels du denier. Nous donnons également car l’Eglise tient une place importante dans notre vie de famille. Notre prêtre est présent dans les moments de joie, de peine et de doute tout comme l’est un ami. Nous trouvons normal de soutenir nos amis lorsqu’ils en ont besoin. »

Donateur anonyme

« C’est que le Denier est le seul moyen de faire vivre l’Eglise. Les sommes récoltées permettent de payer nos prêtres, nos évêques et nos séminaristes. »